fbpx

L'Affaire

Ceci est une introduction à l’expérience The Live Thriller.

Elle relate le début de l’Affaire des Mannequins. La suite est à vivre en vrai.

Scrollez pour démarrer, ou cliquez pour accéder aux chapitres.

CHAPITRE 1

CHAPITRE 2 CHAPITRE 3

N'oubliez pas d'activer le son pour profiter pleinement.

Je m'appelle Richard Nils. Je suis inspecteur à la police criminelle de Paris.

Ou plutôt j'étais. Jusqu'à cette affaire.

Laissez- moi vous raconter les choses de mon point de vue.

Avant que vous ne débarquiez.

L'écran-titre du Chapitre 1

Chapitre 1

La découverte de la Scène 1

Je me souviens parfaitement de cette soirée. Les fêtes approchaient, tout le monde semblait heureux. Et moi, j’avais le moral dans les chaussettes. Paris 17.12.2017 17:45 Je suis rentré tôt du bureau. Ça faisait des mois qu'on n'avait pas eu d'affaire intéressante à se mettre sous la dent. J’étais sur le point de m’assoupir, après un bon verre de whisky. Pas question de veiller. Manque de pot, j'ai reçu un appel. C'était Gambale. Décrocher Lire le SMS

Gambale [ 18:15 ]


Une fois de plus la messagerie... Bon j'espère que vous aviez pas prévu une soirée tranquille. On a reçu une lettre au bureau juste après votre départ. Il y avait juste une adresse. Ça mène dans un bâtiment abandonné, une espèce d'abattoir. Je suis déjà sur place, mais hors de question que j'y aille seul. Rejoignez-moi immédiatement. Voici l'adresse :


Abattoir Beaumann, 13ème arrondissement.


À tout à l'heure

Ça avait l’air urgent, j’avais pas le choix. On avait peut-être une scène de crime. J’y suis allé à pied. Ça m’a aéré les poumons. Gambale m’attendait déjà. Ce mec était toujours habillé pareil. Au bureau on l’appelait l’Homme en noir. De ce qu’on savait, il avait pas eu un parcours facile. Paul Gambale Inspecteur adjoint L’endroit sentait la crasse et l’urine. Pour moi c’était sûr, on allait découvrir le cadavre d’un camé. On a dû marcher une demi-heure dans ce labyrinthe avant de tomber dessus. La Scène 1. Croyez-moi, j’avais jamais vu un truc aussi tordu.

On s’attendait à un corps.

Tout ce qu’on a eu c’est deux mannequins de vitrine dans une mise en scène grotesque.

Dans le doute on a ouvert un dossier, même si ça ressemblait à un canular.

Aller au Chapitre 2